Pendant vingt trois ans, je me suis consacrée à mon école d’art Empreinte ainsi qu’à mes élèves, et je n’ai pas pu promouvoir à ma guise ma production personnelle. Je n’ai donc pas fait d’expositions marquantes que l’on aime retrouver dans les CV bien nés. Je n’avais pas le temps et l’énergie. Je ne regrette pas, j’ai donné mon savoir, soutenu, encouragé les débutants, fait émerger le potentiel de chacun, accouché des talents…. C’est vraiment cela mon œuvre. Aussi ne vous étonnez pas que je n’ai pas exposé dans des lieux prisés…. Je fonctionne au coup de cœur, et aime exposer en groupe pour la synergie que cela dégage, ou seule quand le lieu ou le thème s’y prête.Ma première exposition collective, je l’ai faite avec Anne-Marie Pécheur et Gérard Traquandi, mes compagnons d’atelier aux Beaux Arts, à la Maison de la culture de la Corderie à Marseille (13) en 1975.
Ont suivi de nombreuses expositions personnelles et collectives de dessins, peintures, sculptures et gravures dans les régions Rhône- Alpes, Provence-Alpes-Côte d’azur et étranger :

Novembre et décembre 2021, «Au jour le jour». Biennale d’art contemporain, Galerie Espace liberté, Crest (26)

Mars à août 2020, « Les porteuses de vie », avec Annie Sorrel, photographe et Dany Yung sculpteur. Centre d’Art et d’histoire André Aucler, Cruas (07)

Novembre et décembre 2019, «Inde, les porteuses de vie», avec Annie Sorrel, Chantal Lozac’hmeur, Hôtel de Ville de Pierrelatte (26)

Novembre et décembre 2019, «Au jour le jour». Biennale d’art contemporain, Galerie Espace liberté, Crest (26)

Novembre 2019, «D’encre et de papier», estampe et micro-édition, gravure. Dole (39)

Octobre 2019, «Salon du livre d’artiste et de la micro-édition», Pollionnay (69)

Mai 2019, Galerie-Librairie  «Le Chant de la terre», Pont Saint Esprit (30)

Avril 2019, Salon «Carnets de voyage en Provence», Lourmarin (84)

Octobre 2018, «Chemin de peintres» 10eme édition. Eglise de Beauregard-Barret (26)

Juillet 2018, «Ecrimage» avec le collectif «Artistes des écritures du Monde ». La Laiterie – Cadenet (84)

Juillet et aout 2018, Galerie Arie, Chateauneuf de Mazenc (26)

Avril 2018, Salon «Carnets de voyages – Festival Vent debout», Suze la Rousse (26)

Mars 2018, Salon «Carnets de voyage en Provence», Lourmarin (84)

Janvier à Mars 2018, «Féminin Pluriel», dération des Oeuvres Laïques,avec Louisa Rampon, Anne-Marie Redt, Marianne Vallet, Privas (07)

Décembre 2017, «Arts Présents» Salon du Petit Format, Tour Philippe Le Bel, Villeneuve lez Avignon (30)

Septembre 2017, Centre Hospitalier des Vans (07)

Juillet 2017, «Le papier à l’œuvre», Biennale d’art contemporain. Château de l’Arthaudière (38)

Juin 2017, «Galerie Esperluette», Virieu (38)

Mai 2017, Salon «Art et papiers», Vénézobres (30)

Décembre 2016, «Le papier à l’oeuvre», Biennale d’art contemporain. Espace Chabrillan – Montélimar (26).

Mai 2016, Galerie «Le Temple», avec Anne Gros Balthazard, Venterol (26)

Avril 2016, Salle Volanne, avec Chantal Lozac’hmeur. Vals les bains (07)

Mars 2016, «Le comptoir des poètes», Grignan (26)

Mars 2016, «Paroles de femmes», Espace Envol, Fédération des Oeuvres Laïques, exposition collective à l’occasion de la journée de la femme avec Catherine Chabrot, Marianne Vallet, Virginie Chomette, Yzo. Privas (07)

Janvier 2016, « Le papier à l’oeuvre », Biennale d’art contemporain, Espace Jeanne de Flandreysy, avec l’association Atelier 26 Valence (26)

Juin 2015, Commanderie de Lachal avec Christine Bry et Chantal Lozac’hmeur. Epinouze (26)

Avril 2015, Château de la commanderie, avec Claire Soubrane, Muriel Lattay, Cécile Porret-Gouttefange… Le Poët Laval

Mars 2015 « Paroles de femmes », Espace Envol, Fédération des Oeuvres Laïques, exposition collective à l’occasion de la journée de la femme, avec Chantal Lozac’hmeur, Christine Bry…

Février 2015, « Grignan s’expose », Espace Ducros à Grignan – avec Danielle Humbey-Barrière, Claire Soubrane… 

Mai 2013, « Haïku – En écho au chaos » avec Pascal Ciret à la Lauze, Chantemerle les Grignan

Mai 2011 et 2012, « Les petits papiers » Galerie ARIE, Chez Marjolaine Bergmans, La Bégude de Mazenc,

Août 2009, Les amis des arts, salle municipale de Taulignan (26) avec Marie Reynaud

2010, 2011 et 2012, Exposition collective chez le peintre cubain Ricardo Ponce, Valence

Juillet 2008 et 2010, « Les arts au cœur du village » à Tourettes (83), Chantal Vergé et l’association-galerie Hung’Art invitent une artiste autour d’une presse en taille douce.

Juillet 2007, Exposition au pays de l’Hermitage, office du tourisme, Maison des quais, Tain l’Hermitage (26)

Novembre 2007, « Les mains », exposition collective, office du tourisme du Val de Guiers, Saint Genix sur Guiers (73)

De 2000 à 2011, « Au fil des artistes » Exposition annuelle collective dix années consécutives en collaboration avec les étudiants de l’IUT de Valence, Salle des Clercs, Valence (26)

Août 2004, Galerie Émouvance, Buis les baronnies (26)

Mai 2003, Exposition à « la Plazza Mayor » Centre culturel espagnol, Aix en Provence (13)

Avril 2000, « L’Art et la relation avec les Dieux», avec les Artistes de l’association « Vallée de la Drôme, vallée des Arts” » ,Temple de Grâne (26)

1999, Exposition collective avec l’association JALMAV au colloque sur accompagnement aux mourants en milieu hospitalier. Bourg les Valence (26)

1997 -1988, Musée de Romans (26), exposition collective avec l’association “La Psy Demain” sur les thèmes : “Déchirure et société“ et “Du néant au né-en“

1991 à 1996, « Reg’Arts multiples » Cinq années consécutives expositions collectives dans la salle municipale des Clercs à Valence (26)

1995, 1996, Centre hospitalier spécialisé de Valence-Montéléger (26) expositions collectives sur les thèmes : “L’art, la folie, la femme” et “Interdits d’enfance” avec l’association JALMAV

Avril 1990, Hall de l’Hotel Mercure – Clermont Ferrand (63)

Mai 1990, Inauguration du nouvel Hôpital de Tournon, avec Irène Audier et Gérard Louvion, Tournon (07)

1987, Hôpital psychiatrique de Prague avec l’association JALMAV.

La Biennale d’Art Contemporain à la Galerie Espace Liberté à CREST est une éphéméride d’art. Il y a 366 jours dans l’année, donc 366 œuvres à réaliser.
31 artistes ont reçu une date par mois tirée au sort le 7 Novembre 2020.
Puis, sur une période d’un an, ils ont réalisé des œuvres en s’inspirant de ces dates, avec ou sans référence à une année.
Leur démarche artistique est retracée dans un Leporello consultable sur place.
Les œuvres entrent dans un format de 20 x 20 cm. L’accrochage est chronologique sur un bandeau de 100 mètres.
Toutes les œuvres sont vendues au prix unique de 100 euros.

Du 20 novembre au 23 décembre 2021 – Finissage: 23 Décembre à 17h (Tirage festif des tableaux gagnés)

 

MES DOUZE DATES

La préparation de l’exposition Au Jour Le Jour… … a été le fil rouge qui m’a re-connectée à ma vie d’artiste mise à mal par les évènement extérieurs – errance dans le dédale des jours identiques des confinements successifs – étant enfermée et privée de contacts humains, j’ai cherché à l’intérieur. Le sujet que j’ai fini par choisir pour illustrer mes dates vient du fond de moi-même. J’ai trouvé de quoi relier ma vie personnelle et cette exposition. Je me suis appuyée sur cette période particulière et le fil tortueux et douloureux de ma vie de mère. Ils en sont sont le ferment. Ce fil rouge relie les jours au jours, pour raccrocher les morceaux de vie.Fil rouge pour coudre, relier, tisser, rapiécer les jours amochés, blessés, gâchés… Fil qui va retisser des liens avec les autres, car ils ont été compromis de part notre isolement dans nos prisons modernes. Chacun de nous a sa blessure : j’ai la mienne – Toujours vive, elle est là, cette blessure ancienne, sans cesse renouvelée sous la lettre au papier jaunissant – Et l’on peut y voir encore des larmes et du sang ! Dans mes recherches antérieures issues de mon sujet de diplôme des Beaux Arts, j’utilisais déjà le rouge, la couture, les empreintes de tarlatane et la gaze. J’ai utilisé ces éléments à plusieurs reprises au cours de ma vie à chaque fois qu’il fallait exprimer une souffrance. Belle façon de l’expulser par la pratique artistique et l’introspection. Transcender… Sublimer… Le rouge fait écho à la couleur du sang, la gaze aux pansements, la couture aux sutures, j’ai donc tout naturellement repris ces éléments. Rien ne pouvait autant s’imposer à moi. J’ai opté pour l’utilisation du brou de noix (qui ramène à la terre) et de l’encre rouge pour mes fonds, des morceaux de gravures découpées et cousues, des papiers peints, des fragments de lettres anciennes, des perles de bois et de verre, des baguettes de bois, des tout petits rouleaux de papier et de gaze et du fil rouge, cela va de soi ! Qui dit fil dit couture… Qui dit coudre dit assembler des morceaux, attacher, suturer, réparer, repriser, raccommoder, rafistoler, remettre en bon état ce qui a été endommagé, abimé, effacer partiellement les cicatrices, remédier… L’art de coudre est un processus de réparation émotionnel (Louise Bourgeois)